Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 février 2016

DIKES EST UN MIGRATEUR, LE BIHAN AUSSI

La voix lourde et ronde, les mots lourds et pesants trahissent un regard derrière lui pour voir les chemins de traverse et devant la vie qui se donne.

 

https://www.youtube.com/watch?v=jXrpVvup-bU

 

dikes.jpg

 

Version de Jean-Marc Le Bihan

http://www.dailymotion.com/video/x3g57m_le-migrateur-chan...

 

le bihan.jpg

23:15 Écrit par GUELTAN dans LES MOTS DE LA LUNE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01 mai 2013

JE LAVE LA TERRE

Tous les matins, je lave la terre
Dans l'évier.
Je brosse, râpe et lime les aspérités,
Je nettoie le sang rouge mêlé d'ocre,
Je lave les cerveaux crasseux ou pâles
Trépanés ou bien défoncés.
Je laisse tremper tous les péchés, à cœur.
Je rince et laisse sécher les âmes épurées.

Tous les matins, je lave la terre
Dans l'évier
Dans les eaux fumantes et grasses
Les peaux se mélangent et déteignent.
Je retire les balles perdues des corps,
Corps étrangers blottis au cœur.
Je lave les vies que la mort entreprend,
Enfants, adultes ou vieillards égorgés.

Tous les matins, je lave la terre
Dans l'évier.
J'essuie les traces de malheurs,
Quelquefois un sourire sur des lèvres
Encore tièdes, rondes et belles,
Une fleur rose cachée dans une main.
Je lave le vomi des peuples torturés,
La cruauté des seigneurs ou des vassaux.

Quand tout est fini, je prends l'éponge
Je rince et je rince, par routine parfois,
Là haut, de peur que la bête ne revienne,
Je lance les scories et les poussières,
Dans les vents qui balayent l'univers
De sifflements, d'éclairs et de lumières

22:33 Écrit par GUELTAN dans LES MOTS DE LA LUNE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook